Astrologie sidérale : les principes de base et les particularités

L’astrologie sidérale était utilisée par les anciens astrologues depuis plusieurs années. Elle est basée sur les études et observations des étoiles fixes ou des constellations. Tandis que l’astrologie tropicale se base sur le zodiaque tropical qui utilise le soleil.

Les bases de l’astrologie sidérale

L’astrologie sidérale se base sur le zodiaque des étoiles fixes ou zodiaques des constellations. C’est en Inde que l’astrologie sidérale est la plus utilisée depuis toujours. Ce n’est que vers 1940 qu’elle a été utilisée en Europe. Les douze signes du zodiaque sont définis par segment de 30° chacun. C’est par les études et les observations des constellations que les étoiles sont considérées comme origine des particularités d’un individu à sa naissance. C’est utilisé depuis l’ancien temps. L’astrologie sidérale tient compte de la précession des équinoxes.

Qu’est-ce que la précession des équinoxes ?

Le phénomène de précession des équinoxes est révélateur du décalage entre l’astrologie sidérale et l’astrologie tropicale. Le décalage est d’environ de 1° tous les 72 ans. Le signe astrologique d’une personne ne sera pas le même suivant l’astrologie qu’elle utilise. L’astrologie tropicale a comme toujours par le point vernal. Le premier degré de la constellation du Bélier est marqué par l’équinoxe du Printemps. Mais, le ciel a évolué, et le rapport du principe de précession des équinoxes, qui est lent, révèle le mouvement des étoiles autour de la terre. Les anciens astrologues essayaient depuis longtemps de voir des correspondances symboliques avec chaque étoile.

La véritable astrologie sidérale

La vraie astrologie sidérale ne se base pas seulement sur la connaissance de vos signes astrologiques. Sa base principale consiste à représenter la position précise du ciel au moment de la naissance. C’est fondé sur l’heure de la naissance, la date et l’endroit de la naissance.  L’astrologie est une symbiose de l’astronomie et des sciences mathématiques. Elle se pratiquait depuis des milliers d’années. Et, l’astrologie sidérale était considérée comme un domaine réservé aux savants et aux scientifiques. Mais, actuellement, comme les anciens peuples, chacun peut se donner à une observation du ciel. Ainsi, il est constaté que les étoiles ou constellations se déplacent dans le ciel selon les saisons. Et, les planètes suivent ces constellations, selon leurs propres rythmes. Une personne peut avoir deux signes astrologiques différents selon qu’elle utilise l’astrologie sidérale ou l’astrologie tropicale. Dans l’astrologie sidérale, le signe est déterminé par les constellations dans le ciel. Mais, pour l’astrologie tropicale, le signe est connu par l’observation de soleil.

Les 3 modes vibratoires de l’astrologie : cardinal, fixe, mutable
Zoom sur Jupiter : le gouverneur du Sagittaire